Petits bruits de caractère

 

Les enfants de Pesmes sont partit à la découverte de leur patrimoine par le biais du son. Ils ont parcouru le village en quête d'enregistrements divers pour réaliser un montage sonore. Olivier Toulemonde, artiste sonore, accompagné d' Avenir Radieux a entraîné les enfants dans une aventure à la découverte de leur lieu de vie. 

Les jeunes connaissent très bien le bourg, ses commerçants et nombre de ses habitants. Enregistrer des sons leur a permis de conscientiser leur territoire, de le diviser en de grandes entités : habitants, rivière, forges, commerçants, église. Ce chant est notre quotidien, l'enregistrer permet de mettre en valeur ce que l'habitude l'efface doucement.

Ce chant parle du vivant mais aussi de ce qui ne fait soi-disant pas de bruit, les pierres, le sol, le minéral. Les pas résonnent longtemps sur les vieilles dalles de l'église, le moindre mouvement fait crisser le gravier des sentiers.

Les jeunes ont été très attentifs aux sons les plus ténus, le piaillement de quelques oiseaux, le clapotis de l'eau et avides d'intérroger les plus anciens. "On vit bien à Pesmes", Pesmes, c'est magnifique". Pesmes est un monde en soi, dont ils ont quelques fiertés. "Il y a tout à Pesmes", c'est grand comme "la moitié de Dijon". A écouter les plus anciens, il y a quand même des bruits qui se sont tus, d'autres qui disparaissent, certains enfin qui prennent parfois toute la place. Il n'y a pratiquement plus d'animaux et beaucoup plus de voitures. Il n'y a plus de forges, mais des grilles de commerçants, le hachoir du boucher, le sèche cheveux du coiffeur et le poulet tant attendus qui rôti lentement au marché du mercredi matin. 

Pour écouter les habitants, cliquez ici

Pour écouter la rivière, cliquez ici

Pour écouter les forges, cliquez ici

Pour écouter les commerçants, cliquez ici

Pour écouter l'église, cliquez ici